Prélèvement d'échantillons, géotechnique Paris et banlieue

La coupe de sol et la description naturaliste qui en découle sont primordiale.

L'enregistrement de paramètres de forages ne suffit pas pour décrire les sols.

Les faciès varient entre les 5 ou 6 premiers mètres. En règle générale, au-delà, nous atteignons les terrains 'naturels', dont la succession lithologique et leur puissance sont connus en Ile de France.

Les 5 premiers mètres sont déterminants dans la détermination du type de fondation ou dans un diagnostic géotechnique.

L'ingénieur géotechnique doit accompagner les enregistrements de paramètres et des essais de mécanique de sol, d'une coupe détaillée réalisée par prélèvement à la tarière mécanique à sec.

Echantillons de sol réalisé par RENFOR- juillet 2019-

Les échantillons sont stockés dans de simple sac transparent pour être décrits au bureau d'étude.

Un code couleur doit systématiquement accompagner la photographies des échantillons.